Comment devenir rentier immobilier ?

Devenir rentier immobilier est le principal but de la majorité des investisseurs. Atteindre cet objectif n’est pas toujours facile, mais ce n’est pas impossible. Nombreux sont d’ailleurs les investisseurs qui gagnent leur vie grâce à leur projet immobilier. L’intelligence et la patience sont les mots d’ordre pour devenir un rentier. Des stratégies et des formations sont aussi à prendre en compte. 

Rentier immobilier : Qu’est-ce que c’est ?

Le rentier est en effet un investisseur qui tire des profits de ses placements afin de subvenir à ses besoins. Généralement, ceux qui ne travaillent pas et qui vivent aux dépens de leurs rentes sont des rentiers. Lesdites rentes peuvent provenir d’une diversité de sources comme la bourse, l’immobilier, l’assurance de vie. Un rentier immobilier est donc celui qui vit de ses rentes qui viennent de ses investissements immobiliers par ou sans un travail régulier.   

Devenir rentier immobilier : Les stratégies et les étapes à suivre

Devenir rentier immobilier requiert la mise en place d’une stratégie. Ces dernières vous donnent l’assurance de mener à succès votre projet. 

Un bon financement du projet

Pour devenir rentier immobilier, la tâche vous sera plus facile si vous disposez d’une importante source de financement. Contrairement aux autres types d’investissements, le financement de celui immobilier est faisable via l’obtention d’un crédit bancaire. Ainsi donc, vous n’avez pas nécessairement besoin d’avoir tout le capital en votre possession. 

L’objectif est de trouver une banque qui propose un taux d’intérêt très bas. Pour faire un emprunt, prenez néanmoins en compte des critères spécifiques. Considérer par exemple le capital prévu, le rendement locatif, les impôts, les charges et les dépenses. Pour toutes les démarches, faites-vous assister par un courtier immobilier. Cela vous permettra de valider plus facilement votre emprunt.   

Choisir correctement l’emplacement et le type de biens immobiliers

En dehors du mode de financement, le choix de l’emplacement des biens immobiliers est primordial pour que votre projet soit une réussite. Le but est de trouver la région, la ville ou le quartier qui présente des atouts majeurs dans le secteur de la location immobilier. Il est aussi important que vous privilégiez les types de logements qui vous permettront de faire le maximum de profits. Lorsque vous investissez par exemple dans une ville estudiantine, préférer les logements de type studio, T1 ou T2. 

Cette stratégie vous permettra de maximiser vos bénéfices. Rappelez-vous que votre but est de gagner de l’argent et non d’en perdre. Ne vous précipitez donc pas à acquérir un bien immobilier pour ne pas regretter. Prenez aussi le temps de faire une liste, de compiler les offres qui sont présentes dans des zones géographiques ciblées. Classez ensuite les biens en fonction du prix aux mètres carrés et choisissez les plus abordables. Vous pouvez ensuite négocier. 

Apprendre à anticiper lors de l’acquisition

Au moment où vous êtes à la quête de biens immobiliers pour devenir rentier, anticiper en prenant par exemple le soin de flairer la zone. Dans le même temps, vous devrez également avoir une connaissance minutieuse sur chacun de ses projets immobiliers. 

Vous devrez aussi vous renseigner sur l’implantation possible d’une entreprise, d’une université, des centres de loisirs et de détentes. Il n’est donc pas question de sélectionner au hasard des biens immobiliers. Pour ce fait, le stimulateur d’étude de marché qui est basé sur le Big Data peut être utile pour vous. 

Optimisation des revenus locatifs

En dehors de la diversification de votre patrimoine immobilier, l’optimisation de vos revenus locatifs est nécessaire. Cette dernière permet aussi de devenir rentier immobilier. La maximisation de la rente de projet se fait de deux manières. Vous avez le choix entre la gestion efficace de vos investissements et le recours au SCPI. 

Investissement en SCPI

Pour devenir rentier immobilier, l’une des stratégies est celle de faire un investissement en SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Cette action vous permet d’avoir une parfaite maitrise de votre fiscalité et des risques. C’est aussi une stratégie qui facilite la validation de votre emprunt. Il s’agit donc d’un dispositif qui permet de devenir rentier par le biais d’une mise en location des biens immobiliers. 

Vous avez à votre disposition une diversité de SCPI. En cas d’optimisation de vos revenus, choisissez la SCPI de rendement. Pour un investissement en résidences de services, optez pour une SCPI spécialisée. Il existe enfin la SCPI régionale qui se base sur les investissements sur une zone géographique donnée. 

Quant aux SCPI fiscales, elles sont composées des biens immobiliers résidentiels. Elles permettent de réduire les impôts tout en investissant dans l’immobilier. En fonction du dispositif fiscal, les immeubles neufs ou à rénover sont acquérir. Pour faire un bon choix, vous pouvez vous informer auprès des rentiers qui ont déjà eu à investir dans ce type d’investissement.      

Réduction du taux de fiscalité

Devenir rentier immobilier à travers un investissement locatif est la meilleure manière de réduire le taux de fiscalité. Il existe en effet une diversité de dispositifs fiscaux qui favorise l’augmentation de votre profit dans l’immobilier. Vous avez par exemple le régime LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) et la loi Pinel. Devenir rentier immobilier grâce à l’investissement locatif dépend généralement de vos connaissances minutieuses du secteur. 

Fixer un objectif de revenu

Vouloir devenir rentier immobilier et mettre toutes les chances de votre côté revient à ce que vous progresser pas à pas sans perdre de vue votre objectif final. Si vous vous focalisez sur le résultat final, il y a de fortes chances que vous vous découragez. Ne confondez pas vitesse et précipitation. 

Commencez par fixer un objectif réel à atteindre. Faites cela en fixant toujours un haut rendement à chaque étape et pour les investissements immobiliers. Demandez-vous la somme que vous désirez gagner par mois et basez-vous sur cela. Fixez aussi un chiffre qui vous permettra de passer à l’action pour ne pas faire un investissement ennuyeux. C’est toujours motivant d’avoir en tête un objectif à atteindre.   

Prendre des risques calculés

Prendre des risques calculés est une étape qui concerne surtout les rentiers qui ont plus de trois (3) biens immobiliers à leur actif. Lorsque vous avez les bases de rentier après plusieurs achats de biens immobiliers qui sont rentables, il est souhaitable que vous preniez des risques réfléchis et maitrisés. Cela est valable si vous désirez que votre rente prenne une dimension encore plus alléchante. 

Dans le cas où la prise de risque est rentable, l’enrichissement peut être très exponentiel. Vous n’êtes pas obligé de faire un investissement locatif classique en logement meublé saisonnier. Il est aussi possible de sortir de votre zone de confort et d’opter pour un rentier immobilier avec le crowfunding, la colocation ou le coliving.   

Opter pour une approche de diversification

De nombreuses personnes pensent que devenir rentier se limite seulement à un investissement en immobilier. Sachez qu’il existe une multitude de manières de devenir rentier. En effet, l’immobilier constitue la base pour s’enrichir puisqu’il permet de partir de rien via l’effet de levier de l’endettement. Il faut cependant s’appuyer sur plusieurs piliers d’enrichissements pour plus d’efficacité. Dans le secteur immobilier, il est aussi recommandé d’associer plusieurs stratégies d’investissements. Il peut s’agit de la colocation et des locaux commerciaux. 

Pour vous enrichir, vous pouvez aussi investir dans le développement de site web. Cela consiste à ce que vous ouvrez une boutique dans une zone très passante. Grâce au développement de votre site web, vous aurez une excellente visibilité en provenance du monde entier. Les ventes sont généralement proportionnelles au nombre de visiteurs dudit site web. Plus vous avez des personnes qui visitent votre site internet, plus vous aurez de potentiels acheteurs. Vous pouvez également profiter de votre page web pour attirer les locataires vers vos locations saisonnières. 

Entretenir les biens immobiliers

Apprendre à devenir rentier immobilier et le demeurer revient à ce que vous entretenez chacun des biens que vous possédez. N’hésitez donc pas à investir dans les travaux de rénovation pour maintenir la beauté et le charme de vos biens. Gardez en tête qu’il s’agit d’un investissement et non d’une dépense. 

Cet entretien favorise non seulement la conservation des loyers avantageuse, mais aussi la réalisation d’une belle transaction en cas de revente. La rénovation consiste à ce que vous réhabilitez un ancien logement pour qu’il corresponde aux demandes faites sur le marché par les locataires. Vous n’avez certainement pas envie de laisser vos biens immobiliers se dégrader avec votre statut de rentier. 

Lorsque la rente est solide, il est utile de faire des investissements dans de nouveaux projets pour accroitre le patrimoine immobilier. Généralement, les biens qui sont dans les résidences ou les quartiers historiques ont très peu de chances d’évolution. Ils représentent donc des acquis peu dynamiques, mais sécurisés. Pensez plutôt à investir dans des biens qui sont dans des quartiers en constante évolution.   

Devenir rentier immobilier : La formation

Pour devenir rentier immobilier, il est indispensable et utile de suivre une formation. Cela vous permettra de renforcer vos compétences et de réussir à coup sûr vos opérations. La formation vous permet également de ne pas commettre des erreurs. De la même manière, pour devenir rentier immobilier, il est essentiel que vous vous informiez. Faites par exemple la collecte des informations gratuites sur internet, dans les livres et les magazines spécialisés. 

Il est aussi possible de se référer aux rentiers immobiliers pour avoir des conseils et appliquer leurs techniques. Cependant, la meilleure formation demeure celle d’aller sur le terrain. Vous devrez visiter des biens immobiliers, expérimenter pour enrichir vos compétences. Assurez également une excellente veille informationnelle pour être au courant de toutes les actualités qui ont trait à ce secteur. L’un des meilleurs conseils pour devenir rentier immobilier est de vous lancer tout en continuant à suivre des formations. 

Mini FAQ

Combien faut-il pour devenir rentier immobilier ?

Pour devenir rentier immobilier, vous avez besoin de générer au moins l’équivalent de 2 salaires minimum interprofessionnel de croissance chaque mois. Il faudra alors au moins le double de 1120 euros net.

Comment commencer pour devenir rentier ?

Pour devenir rentier, vous devez vous constituer un patrimoine de base. Celui-ci peut venir d’un héritage ou vous pouvez l’obtenir par le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *